Tente de gagner un compte premium Unturned le nouveau jeu de survie de type sandbox, plus d'informations sur : http://gmwv.fr/wn-untu
Tente de gagner un compte premium Unturned le nouveau jeu de survie de type sandbox, plus d'informations sur : http://gmwv.fr/wn-untu
21 connectés
3309 membres
  • 22/05Raidelorn arrive avec la mise à jour de vendredi 4h du matin !
  • 17/05Courses d'Epreuves ce samedi 17/05 à partir de 20h (heure de Paris), voir article !
  • 15/04Le patch 1.0.3 est sorti !
  • 07/04Maintenance des Mégaserveurs, mise en place du patch 1.0.2
CONNEXION|INSCRIPTION
03/06 2013

Reportages pré-E3


Actualités

De nombreux articles sont sortis suite à une présentation à la presse à Londres et Los Angeles. En voici un commentaire.

 

Sources :

La liste des sources est disponible ici (toutes ont été consultées) : http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2013/05/29/reportage-pre-e3-deso

 

 Stormhaven

 

Prélude

Tout d’abord, il est bon de noter que la présentation s’est faite sur la même plateforme de test que celle de la PAX East, donc un départ à Daguefilante, à niveau 6, avec 3 classes sur 4 et aucun des changements apportés pendant les premières phases de beta. Du coup, les informations glanées ne sont pas forcément « à jour ». Les invités ont testé pendant 1h30, donc, une nouvelle fois, avec un temps de jeu réduit.
Je rappellerais également que les comptes-rendus précédents (ceux de la PAX East), parlaient d’un début de jeu un peu poussif (peu d’aptitudes au départ donc pas de complexité élevée).

 

Il n’y a donc rien de véritablement « neuf » à annoncer et le contenu n’ayant a priori pas évolué depuis plusieurs mois (dans cette version de test), rien ne dit que les impressions recueillies sont forcément valables.

 

Notez enfin que c’est ce même environnement qui sera présenté à l’E3.

Stros-MKai

 

Nouvelles informations

Les groupes de base sont à 4, mais les groupes du contenu PvE haut niveau et PvP seront probablement de 24 (The Escapist).

 

Les compétences fournies par la guilde des guerriers sont orientées vers le combat et celles de la guilde des mages sont plus basées sur le support. (Gamefront)

La lycanthropie et le vampirisme ont tous les deux leurs compétences spécifiques mais vous ne pourrez contracter qu’un des deux. (Gamefront)

 

Les quêtes et l’exploration donnent beaucoup plus d’xp que tuer de simples mobs. (Game Revolution)

 

Il y aura des exploits donnés pour, par exemple, lire tous les livres disponibles dans une zone donnée. (MMORPG)

 

Les montres n’ont pas un niveau qui varie avec celui du joueur, ce ne serait pas possible dans un MMO, mais leur propre niveau fixe.  Cela permet aussi de revenir plus tard se venger ! (Ten Ton Hammer)

 

Les monstres placent leur aggro sur un joueur puis sur tous ceux qui les tapent et les suivent jusqu’à la fin de leur limite de poursuite. A moins de lancer spécifiquement une AE quand le groupe d’ennemis passe, le joueur qui passe par là ne risque pas de se faire massacrer sauvagement (comme dans les vieux Train to Zooooooone ! d’Everquest 1). (Ten Ton Hammer)

 

Les coffres des donjon peuvent être ouverts via un système de taquets à enfoncer en un temps limité et ne se basant sur le bruit qu’ils font. Il n’y a pas de compétence de crochetage actuellement et la réussite dépend uniquement de l’habileté du joueur. Si vous échouez lors de votre crochetage, vous ne pourrez pas réessayer pendant quelques secondes, ce qui permettra à un autre joueur de tenter sa chance. Le coffre disparaît alors pour réapparaître plus tard. (Ten Ton Hammer)

 

Buffed.de ne donne pas d’avis mais parle principalement de l’interview avec Matt Firor disant que le jeu est toujours prévu pour 2013 mais que la beta dira quand il sera prêt à être lancé. Un millier de joueurs sont actuellement dans la beta fermée lancée il y a 2 mois et le point est presque atteint pour inviter de nouveaux joueurs.

Le Megaserveur Européen devrait être installé à Frankfurt am Main qui se trouve en un point assez central pour l’Europe.
Le PvP dans Cyrodiil ne sera pas instancié et les 2000 joueurs pouvant être accueillis dans la zone seront sur la même carte immense. S’il y a 200 joueurs à l’écran, le jeu tournera avec 30 FPS (frames par secondes) quelle que soit la situation. S’il y a plus de joueurs, il faudra réduire la qualité graphique et l’affichage pour rester au même niveau.

En PvE, il sera possible de faire des très gros groupes, qu’ils qualifient de « Multi-Big-Group-Endgame-PvE »

 

Certains composants d’artisanat sont obtenus en tuant des ennemis. Une peau de loup-garou peut donc servir pour fabriquer une armure. (Gameswelt)

 

Il y aura 700 personnes par couche (instance du monde) dans le megaserveur.  (Gamona)

Snakes

 

Interview Buffed.de

Notez que Buffed.de vient de réaliser une interview live (de type Q&R) avec Paul Sage disponible ici :

http://www.buffed.de/TESO-The-Elder-Scrolls-Online-PC-239823/Videos/The-Elder-Scrolls-Online-Live-Interview-mit-Paul-Sage-der-Creative-Director-beantwortet-User-Fragen-1072198/

Les factions sont actuellement complètement séparées et il n’est possible de faire que du PvP et pas de RP

Les moddeurs pourront juste modifier l’interface LUA au lancement.

Il y aura un « système d’échanges à grande échelle entre les joueurs » (large scale player trade mechanism), quelque chose de plus « focus » qu’un mécanisme d’échange à très grande échelle. La réponse était un peu floue mais semblait exclure un très grand hôtel des ventes entre l’intégralité des joueurs au profit de quelque chose de plus limité.

Il y aura une progression dans l’équipement mais les détails ne sont pas connus.

Il y a bien une case d’inventaire pour les costumes, qui pourront être collectionnés, prévue pour les Roleplayers. Il y aura beaucoup d’autres fonctionnalités pour ces joueurs.

La beta fonctionne par paliers à atteindre dans le développement du contenu et de l’infrastructure. Chaque phase de test doit atteindre un certain niveau de développement avant que d’autres invitations soient lancées et le processus devrait s’accélérer.

Les Zones d’Aventures seront de grandes zones ouvertes avec des gros groupes de mobs qui pourront nécessiter des combats à plusieurs endroits en même temps en parallèle avec un timing.

Il y a des montures. On peut nourrir ses montures ce qui détermine la façon dont les montures vont grandir. Certains comportements des montures seront donc choisis par les joueurs.

Il sera possible d’avoir une guilde contenant des joueurs des 3 factions (13min 20). On peut rejoindre jusqu’à 5 guildes par compte de joueur et chaque personnage peut ensuite rejoindre une de ces 5 guildes (applaudissements dans la salle).

Il y aura 4 arbres de compétences pour les guerres d’alliance.

Il y aura de l’équipement pouvant être obtenu via le JcJ mais il n’y a pas d’équipement prévu uniquement pour le JcJ et pas d’attributs conçus uniquement pour le JcJ.

Le ravitailleur fabrique des nourritures et boissons qui sont des buffs à long terme, par opposition aux potions des alchimistes qui sont à court terme. On peut acheter de la nourriture dans le jeu mais la meilleure est faite par les artisans.

Le soin est en cône ou en AoE, les personnes les plus soignées étant celles devant vous. Il n’y a pas de cooldown. On peut se soigner via des potions, des compétences de templier ou des compétences de bâton de restauration. Le rôle du soigneur est actif, il pourra se battre et soigner quand nécessaire.

Les objets fabriqués par les artisans porteront la signature de l’artisan.

Il n’est pas possible actuellement de poser des objets dans le monde pour éviter les conflits entre joueurs (« griefing ». Imaginez un instant quelqu’un déplaçant 50 tables sur le PNJ de quête que vous devez voir).

 

 On peut applaudir Buffed.de pour l’efficacité de leurs questions.

Daggerfall-Docks

 

Les avis

Bref, vu qu’il n’y a rien de vraiment nouveau en terme de gameplay dans la majorité des articles, regardons un peu l’avis des différents participants aux démos.

 

 

Jeuxvideo.com trouve les quêtes croisées rares et peu intéressantes comparé à celles de l’île de départ (Stros M’kai), l’interface brouillonne mais le combat très dynamique. Les quêtes ne semblaient pas partageables.

 

Gamekult a en horreur l’interface, la quête croisée et, a priori, la traduction à venir. Rassurez-vous pour la traduction, si rien n’a changé, il devrait être possible de lancer le jeu en anglais (voix et texte) mais également de basculer entre Anglais, Français et Allemand d’après ce qui nous avait été dit (noté dans la FAQ visible ici). Ils ne sont pas également convaincus par le faible nombre de compétences purement « de classe » (au nombre de 30 aux dernières nouvelles). Ils ont apprécié le phasing des quêtes (qui permet de faire apparaître des choses à un joueur en les cachant à un autre) mais beaucoup moins le combat qui leur semblait brouillon. Enfin, ils ont adoré l’exploration qui leur a permis de visiter des grottes ou temples en ruines apparus sur la boussole, comme cela le fait dans Skyrim. Ils tablent cependant pour une sortie retardée à 2014.

 

Gameblog note avec plaisir les petits donjons (non instanciés, donc où d’autres joueurs peuvent rentrer pendant que vous y êtes) que l’on trouve dans la nature et que l’on peut visiter (ou pas) et fouiller à fond (ou pas). On y trouve des notes sur l’histoire du lieu que l’on peut lire (ou pas), des livres de compétences et ils apprécient le crochetage. Ils notent également le phasing des PNJs de quêtes (qui vous suivent ou se déplacent pour valider, vous évitant le trajet de retour). Ils trouvaient les combats mollassons et les animations pas assez nombreuses. Dans l’ensemble, il faudrait pouvoir tester beaucoup plus longtemps pour se faire une idée.

 

CVG commente la vidéo à la première personne qui montre également le crochetage. Le combat marche bien, proche de Skyrim mais avec une barre de raccourci, l’ensemble étant dynamique. Les quêtes sont des quêtes classiques d’Elder Scrolls. On a un mélange entre un feeling « Elder Scrolls » et un feeling « MMO classique ».

 

The Escapist et GameTrailers présentent une interview généraliste de Paul Sage. Celui-ci note que le contenu est de plus en plus difficile au fur et à mesure que vous avancerez dans le jeu. Les quêtes donnent le contexte et les points d’intérêts incitent à l’exploration.

 

GameFront trouve les quêtes un peu trop « typiques » (mais en trouve beaucoup plus que les sites francophones plus haut ceci dit). Cependant, après être entré dans un donjon, le joueur s’y est trouvé piégé et a adoré cette expérience. Un des villages où il trouvait les quêtes « basiques » doit cependant être intégralement revampé.

 

Le joueur de Game Informer est tombé sur une série de quêtes concernant un manoir hanté qui l’a enchanté. Les indices étaient des morceaux de journal racontant une histoire jugée passionnante et nettement plus intéressante que tout ce qu’il a pu trouver dans d’autres MMO.

 

Le joueur de Game Revolution a été impressionné par la possibilité de parler avec tous les PNJs croisés, chacun ayant quelques lignes de dialogue. Il a beaucoup apprécié le système de combat et adoré l’expérience.

 

Massively constate que le jeu ressemble plus à un jeu solo qu’à un MMO. Le retour des points d’intérêts les intéresse beaucoup car ils encouragent l’exploration et c’est ce qui est le plus important à leurs yeux.

 

MMORPG trouve la palette de couleurs très bonne (assez terne et jamais flashy) et l’apparence familière pour ceux qui ont ne serait-ce qu’effleuré Skyrim. Il y a des quêtes, des donjons, des zones d’artisanat et des vendeurs dans la ville de Daguefilante, et en particulier une ligne de quêtes qui permet de sauver le roi et de se sentir vraiment un héros. Les très nombreuses quêtes secondaires ne sont pas toujours évidentes et certaines demandent de la réflexion. Pour le joueur, le combat était génial, les quêtes aussi, l’histoire est complète et intéressante et les musiques parfaites.

 

Le joueur de Neoseeker considère le jeu « plus MMO qu’Elder Scrolls ». Certaines quêtes sont très basiques et partir explorer en les laissant tomber est plus intéressant. Il reproche au jeu le fait que les elfes ont une tête d’elfe de MMO et pas les formes très spécifiques aux autres Elder Scrolls. En somme, si l’attention aux détails est excellente, le contenu ne satisfaisait pas le fan de la franchise qu’était le joueur.

 

Le testeur de PC.MMGN a apprécié l’immersion, les PNJs qui parlaient et discutaient, les quêtes repérables par un halo doré et la possibilité de jouer seul, de se regrouper avec d’autres joueurs sans grouper ou de jouer en groupe si vous préférez. Le phasing vous permettra d’être le seul héros dans votre propre monde. Le combat est très complet. L’interface est simple et le jeu peut être joué sur un vieux MacBook d’il y a 5 ans.

 

Le joueur de Ten Ton Hammer s’est dépêché d’ignorer les quêtes pour aller explorer, tombant sur des mobs un peu trop durs qui se sont mis à nécessiter un peu de planification et d’attention. Il faut faire attention à ses réserves de vigueur et magie. Le jeu est définitivement un Elder Scrolls avant d’être un MMO. Il présente enfin le grand retour des donjons publics, absents de la majorité des jeux récents. Les petits donjons de base ne sont pas « rien que pour vous » mais un autre joueur peut y rentrer et débouler au détour d’un couloir. Les mobs respawnent donc. Ces donjons contiennent beaucoup de livres et certains donnent des points de compétence ainsi que des coffres verrouillés à crocheter. Tout ceci rappelle à la fois les Elder Scrolls mais aussi tous les vieux MMO qui permettaient beaucoup plus d’interaction avec les joueurs tout en éliminant le problème majeur de l’époque, à savoir voler les mobs (rappel : il faut faire 10% en dégâts/soin/buff pour être considéré comme ayant participé). Ce testeur était particulièrement ravi.

 

Le joueur de Venture Beat voulait faire de l’artisanat et, comme de nombreux joueurs d’Elder Scrolls, a fini par se laisser distraire et partir dans la timeline de Daguefilante. La sensation est vraiment celle d’un autre Elder Scrolls et pas du tout d’un MMO. La quantité de quêtes et de choses à faire est impressionnante.

 

Playmassive présente une vidéo des éléments principaux de TESO sans donner plus de détails à part que cela s’annonce bien.

 

Bild présente rapidement le jeu et considère que les histoires et l’apparence graphique rappellent Skyrim. Le combat dynamique était très intéressant. Ceci donnait très envie de pouvoir tester plus longtemps et complètement le jeu.

 

Eurogamer trouve que le jeu n’est pas assez « Elder Scrolls » car il manque un peu de NPC et d’objets interactifs à son goût mais l’apprécie quand même. L’architecture est authentique, les maisons ne sont pas placées au hasard. La qualité graphique n’est pas supérieure à Skyrim (c’est un MMO) mais le niveau de détail n’est pas loin. De nombreux objets ne sont cependant pas ouverts à l’interaction. D’autres quêtes seront ajoutées à Daguefilante qui en manquait un peu. Le combat manque un peu de précision mais est mieux que dans la majorité des MMO.

 

Gameswelt trouve l’architecture superbe, typique des Elder Scrolls et montrant bien qu’elle fait partie d’un monde plus vaste, avec une histoire riche. Le combat est facile à apprendre si l’on connaît Skyrim. L’aura dorée des PNJs est considérée comme nettement plus jolie et agréable que les « ? » et autres marqueurs de quêtes des autres jeux. Le jeu est double, avec d’un côté l’exploration et de l’autre les quêtes offrant des histoires. Le joueur est resté très enthousiaste, attendant avec impatience de pouvoir tester plus ce jeu qui présente un mélange parfait de deux genres, solo et MMO.

 

Gamona note l’ambiance très familière aux joueurs de la franchise avec ses décors, ses quêtes et son artisanat. Le combat est également familier mais indique les AE et effets à éviter, seule la barre de raccourcis en bas de l’écran rappelle vraiment un MMO. Il n’est pas possible de juger de tous les aspect du jeu pour l’instant, mais l’avenir s’annonce très bon.

 

Spieletipps présente juste rapidement le contenu de la démo et note une grande avancée graphique ainsi qu’au niveau des interactions. Cependant, il reste des bugs. On retrouve bien un jeu du type de Skyrim en version MMO, donc avec des objectifs de quête nécessitant plusieurs joueurs.

 

T-Online retrouve également l’ambiance typique des Elder Scrolls, la musique très réussie et les quêtes qui, si elles sont basiques, rappellent des souvenirs de Skyrim et autres. Les combats sont beaucoup plus dynamiques que dans de nombreux MMO mais semblent parfois un peu « spongieux » (dans les contacts entre les armes du joueur et de l’ennemi). La vision en 3ème personne n’est pas idéale et la vision en 1ère personne sera beaucoup mieux quand les mains seront visibles. Ils aiment l’aspect familier et le fait que tous les PNJs parlent. Ils n’aiment pas le côté classique des quêtes ni le combat qui est encore trop vague et manque de finition.

Aldcroft

 

En résumé

Tous les testeurs ont apprécié la customisation des personnages sauf Gamekult.

Bizarrement, les sites français ont trouvé une seule lignée de quêtes alors que les sites américains et allemands en ont trouvé plein, à peu près tous les trouvant globalement bien.

L’exploration est un bon point pour tous.

Le combat a été généralement apprécié sauf par Gameblog et T-Online.

L’interface est détestée par les français mais jamais mentionnée ailleurs à part en passant pour dire qu’elle est « simple »

Les différents sites allemands parlent beaucoup de leur adoration pour le décor qui est très proche de celui des précédents Elder Scrolls.

 

L’avis général est partagé. Certains sont toujours très septiques, d’autres sont dithyrambiques.

 

Le plus important à retenir me semble être qu’il faudra tester le jeu sérieusement pour se faire une opinion.

 

Yoan   |  03/06/2013 à 23:20

Un grand merci pour toute cette énorme récap pré-E3.
Pour les niouzes, ça devrait tomber la semaine prochaine.
Une bonne grosse vidéo de gameplay serait la bienvenue !

Kugar   |  03/06/2013 à 22:58

Excellente synthèse, merci beaucoup, ça rassure un peu (je n’avais vu que les critiques de JV.com et Gamekult…

Altaga   |  03/06/2013 à 22:43

Merci pour, encore une fois, ce gros travail de synthèse en rédigé en français.

J’ai tout de suite lu la critique de Gamekult car j’ai quasiment toujours été d’accord avec eux lorsqu’ils émettent des critiques sur les jeux vidéo.
Malheureusement, ils sont sévères comme à leur habitude.

A contrario, je ne prend pas au sérieux les commentaires de Jeuxvideo.com car pour eux tout le monde il est beau tout le monde il est gentil c’est Bisounours land, des notes entre 17 et 19 sur 20 pour la plupart des jeux qu’ils testent.

Quand au fameux raid PVE de 24 joueurs, j’attends plus d’infos avec impatience.

Llogwey   |  Illendar   |  03/06/2013 à 21:27

super article une fois de plus! De mon côté j’ai fait quelques recherches et il ya de fortes chances pour que TESO en Europe soit hébergé ici –> http://www.globalswitch.com/locations/frankfurt-data-center/ mais ca ne reste qu’une hypothèse

Elto01   |  03/06/2013 à 19:42

On vois bien ici que les sites français sont plus que douteux sur leurs articles .. mais bon venant de jeuxvideo.com , j’suis pas surpris de plus en plus de leurs articles dependent des cheques qu’on leur donnent …

mais j’suis rassuré au vus de touts les avis positifs des sites anglais et allemands ! puis les français detestent l’interface , j’serais curieux de savoir quel testeur a eu le droit de testee TESO , encore un  » accro a WoW  » qui si il ne retrouve pas tout l’assistanat du mmo de blibli doit etre perdu x)

Whilhelmina   |  03/06/2013 à 18:59

En fait je suis très septique sur la qualité des articles français du coup. Je ne les trouvais pas forcément mauvais jusqu’au moment où j’ai lu les articles Anglais puis Allemands qui disaient le contraire. Il semblerait qu’ils aient joué en groupe de 4 et je suppose qu’il s’agissait des 3 joueurs français et de celui de Neoseeker vu que l’expérience décrite est la même et se plaint des quêtes à chaque fois alors qu’a priori, ils sont passés à côté de la timeline principale de la ville.

Il faut aussi noter qu’il a été dit à la PAX East que l’interface n’est pas la dernière version.

J’avoue que je suis une fan absolue de Buffed.de. Ils posent systématiquement des questions sur la localisation ou le mégaserveur, ce qui est très important pour nous (et complètement oublié par les sites français).

Tulkhas   |  03/06/2013 à 18:45

Merci beaucoup pour ce rapport très complet, donc en somme, on en sait un peu plus sur quelques éléments de jeu, l’exploration et les décors valent ceux des autres TES, et là où il y a des sceptiques, c’est sur l’interface et les combats.
Sinon à ce qu’on voit se sont les français les plus septiques, et les allemands les plus optimistes…
En tout cas, TESO promet d’être inoubliable dans l’histoire des MMORPG.

Laisser un commentaire

Remonter au dernier commentaire
Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.