Tente de gagner un compte premium Unturned le nouveau jeu de survie de type sandbox, plus d'informations sur : http://gmwv.fr/wn-untu
Tente de gagner un compte premium Unturned le nouveau jeu de survie de type sandbox, plus d'informations sur : http://gmwv.fr/wn-untu
13 connectés
3309 membres
  • 22/05Raidelorn arrive avec la mise à jour de vendredi 4h du matin !
  • 17/05Courses d'Epreuves ce samedi 17/05 à partir de 20h (heure de Paris), voir article !
  • 15/04Le patch 1.0.3 est sorti !
  • 07/04Maintenance des Mégaserveurs, mise en place du patch 1.0.2
CONNEXION|INSCRIPTION
03/06 2012

Grands espoirs pour TESO


Actualités

Un des rédacteurs du site d’actualités anglophone de Ten Ton Hammer sur les MMO, nous délivre son ressenti et ses premières impressions sur le futur MMO qui suivra la saga des jeux solos de Elder Scrolls.

Depuis Arena en 1994, Bethesda a fait quelque chose que très peux de fabricants peuvent prétendre. Ils ont publié une série de cinq jeux avec quatre extensions (bientôt cinq), ainsi que deux spin-offs et quatre applications java.
Et vous n’entendez pas leurs fans se plaindre du contenu pressé et incomplet comme ceux des autres sociétés qui ont essayé de faire des exploits semblables. Les jeux The Elder Scrolls sont devenus la collection définitive des jeux rôle-play, et maintenant, les jeux « The Elder Scrolls font un autre saut en devenant un MMO. Merci aux studios Zenimax Online.

Ce n’est pas très dur de se poser des questions sur le destin de cet honorable Elder Scrolls. Est-ce que Bethesda a soigneusement vérifié leur choix de développeur ? L’échec à n’importe quel niveau serait une flèche dans la jambe pour les fans de leur franchise bien-aimée. Est-ce que Elder Scrolls Online causera la réjouissance ou l’inquiétude ? Voici mon point de vue.

Des résultats prouvés.

J’ai été un fan des Elder Scrolls depuis des années. Arena était amusant. Il semble que Bethesda a toujours su ce dont avaient besoin les fans, et les a toujours délivrés.
The Elder Scrolls a toujours signifié la complexité, la profondeur, et la liberté. Je pense qu’il y a des raisons de s’attendre à la même chose pour le MMO à venir.
Dès les premiers jours de la série Elder Scrolls à maintenant, il y a eu un certain nombre de changements dans l’industrie résultant dans beaucoup trop de jeux inférieurs et a peu satisfait des joueurs. Là ou leurs concurrents ont cédés des communiqués trop tôt, précipitèrent les contenus téléchargeables et on restreint leurs mécaniques de jeux pour qu’ils deviennent plus accessible. Les jeux Elder Scrolls ont adhéré à la plus haute des normes, en sortant des jeux solides et complets, pour ne pas citer des extension digne du terme. Cette dévotion pour la qualité leur a bien servi pour aborder deux décennies. Ainsi, il y a peux de chance pour que sa change maintenant.

« Dark age of Camelot (DaoC) a produit un des meilleurs systèmes de PvP vu à ce jour, et un système similaire sera utilisé pour The Elder Scrolls Online. »

Le choix du développeur.

Le choix de Zenimax Online pour le développeur de leur jeux était une sage décision, Matt Firor a fondé la compagnie, après onze ans a Mythic Entertainement où il a travaillé en tant que producteur de DaoC. DaoC a produit un des meilleur système de PvP vu à ce jour, et Matt Firor a révélé qu’un système similaire sera utilisé pour TESO. Ce système sera composé de 3 alliances, toutes engagées dans un PvP persistant ou, plus précisément, royaume contre royaume. Ce type de PvP s’est avéré très dynamique et a fait preuve de beaucoup de durabilité dans DaoC, gardant le jeu compétitif sur le marché longtemps ou beaucoup d’autres auraient échoués.

MMORPG.

La série The Elder Scrolls devrait bien s’adapter à être un MMO, car il y a déjà beaucoup de concepts qui le définissent comme un MMO. En fait, une des choses que les joueurs aiment toujours dans des jeux tel que Daggerfall, Skyrim, et les autres, est que les réglages sont profonds, le monde est vaste, et les quêtes non liées à la trame principale se combinent pour donner au monde une sensation de vie. Dans les jeux Elder Scrolls, le monde se tourne vers vous. Vous n’avez jamais l’impression que le temps s’arrête, ce concept se traduit bien a un MMO ou vous évoluez dans un monde beaucoup plus grand. La franchise The Elder Scrolls est d’abord un RPG, ensuite un MMO.

« The Elder Scrolls Online promet encore plus de donjons et de ruines a explorer. »

Maintenant, en fouillant plus.

Le système de donjons instanciés dans le jeux The Elder Scrolls Online se prête aussi bien a un MMO. C’est un système où les quêtes et les donjons pour tout les niveaux peuvent se propager partout dans le monde, pas seulement rangé dans certaines zones construites pour les personnages au sein de certaines tranches de niveaux. En répartissant les quêtes, les donjons, les ruines et les grottes pour que les joueurs les explorent, The Elder Scrolls Online a une chance de créer l’expérience immersive tant attendue.
L’exploration et l’histoire restera dans les parties importantes de l’expérience de jeu, mais ils vont être renforcés par du contenu qui est encore plus dynamique, les joueurs eux mêmes. Tout cela se fait tout en préservant les choses essentielles a la sensation d’un jeux The Elder Scrolls, contiendra des quantités de connaissances bien ouvrée et des zones intéressante à explorer. La régionalisation des foules et des recherches par le niveau mène à la stagnation et le système de The Elder Scrolls Online est de répandre le contenu à travers le paysage et dans les ruines diverses, les donjons, devrait aider a empêcher ce problème.

La guerre, qu’est-ce qui est bon ?

La série The Elder Scrolls a toujours été centrée sur un certain grand conflit, et chaque jeu a eu en son cœur une certaine forme de conflit avec l’Empire ou avec sa succession. En s’appuyant sur les conflits en donnant aux joueurs un contrôle de celui-ci, ZeniMax Online a une chance de maximiser l’expérience du joueur a être impliqué dans ce conflit. La relation royaume/guilde pour le contrôle du terrain comme  nous avons vu dans DaoC est un grand catalyseur de rivalités. Si Zenimax pouvait découvrir comment capturer l’essence de ce fait avec DaoC en RvR, et les combiner avec la manière d’EVE Online de faire du  joueur la force principale agissante derrière le jeu, nous pourrions avoir un gagnant. Cette série de jeux se trouve être parfaite pour quelque chose décris le long de ces lignes.

« Il n’y a rien de plus immersif que le conflit, et de donner à un joueur un intérêt personnel dans ce conflit est un chemin direct à l’investissement total du joueur. »

Les combattants et la guildes des Mages sont redondants dans les jeux The Elder Scrolls, mais peut-être avant cela, il y avait un certain nombre de guildes, toutes en lice pour le contrôle des régions. Zenimax doit permettre aux joueurs  de prendre cette propriété et promouvoir la politique inter-guilde. Cela peux être fait sans le transformer en une maison de fou de PvP. Ils pourraient permettre quelque chose comme le système de EVE Online avec les guilde et les alliances a déclarer, des relations a débuté. L’histoire peut faire un jeu, mais le PvP pourra la soutenir.

Pas de flèches, pas de genoux

Certains fans s’inquiètent du fait que la série TES en MMO sera loin de la franchise et du jeu qu’ils ont toujours aimés. Il y a ces risques à chaque nouvel ajout à la série, mais je ne crois pas qu’il y ait de raisons de s’inquiéter pour la lignée de TES pour le moment. En fait, je dirais plutôt que le jeu peut effectivement servir a renforcer ce qui a fait de cette série une grande série. Chaque jeu The Elder Scrolls a eu, à sa base, une lutte épique de la puissance militaire contre les deux factions en guerre, ou plus. The Elder Scrolls en ligne permettra d’améliorer cette expérience en permettant aux joueurs un paysage en constante évolution politique.
Bien sûr, TESO aura quelques défis, mais il semble que la franchise est entre de bonnes mains, Zenimax semble avoir les épaules solides pour créer le jeu TES qu’il faudrait. Ils reçoivent aussi l’aide constante de Bethesda, une société qui a toutes les raisons pour s’assurer que ce jeu sera a la hauteur de ses normes rigoureuses.

MILOPETIT   |  26/08/2012 à 17:13

cool! ^^

Aragoond   |  19/08/2012 à 21:52

Un MMO de The Elders Scrolls était devenue presque une obligation avec un univers pareil! D’autan plus que les Dev on choisie 1000 en arriere pour pas bryder la série elle même ce qui est vraiment un plus.

Rey   |  16/08/2012 à 10:11

et le gameplay, hein ?
Vu ce qu’il en a déjà été dis, là, on sait déjà que ce mmo sera un mmo de plus parmis d’autres.
clique cible, clique icones… basta. encore un futur ratage, avec son lot de fusion de serveur, pour finir en f2p et un jour, fermer les serveurs (en 2 ans, maximum).

Laisser un commentaire

Remonter au dernier commentaire
Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.