Tente de gagner un compte premium Unturned le nouveau jeu de survie de type sandbox, plus d'informations sur : http://gmwv.fr/wn-untu
Tente de gagner un compte premium Unturned le nouveau jeu de survie de type sandbox, plus d'informations sur : http://gmwv.fr/wn-untu
27 connectés
3365 membres
  • 22/05Raidelorn arrive avec la mise à jour de vendredi 4h du matin !
  • 17/05Courses d'Epreuves ce samedi 17/05 à partir de 20h (heure de Paris), voir article !
  • 15/04Le patch 1.0.3 est sorti !
  • 07/04Maintenance des Mégaserveurs, mise en place du patch 1.0.2
CONNEXION|INSCRIPTION
23/05 2012

Création de l’histoire dans TES Online


Actualités

Au cours de ses dernières années, la série Elder Scrolls a accumulé suffisamment d’éléments pour tenir ses fans en haleine.

L’équipe derrière The Elder Scrolls a décidé de mettre les pendules à l’heure afin d’ajouter une série de riches histoires. Grâce à la combinaison d’une recherche soigneuse, de conversations avec Bethesda et un brainstorming créatif, ZeniMax Online espère pouvoir donner à ses fans une certaine profondeur de jeu sur une période tumultueuse de Tamriel.

Ben Reeves de GameInformer revient sur la façon dont seront connectées les différentes histoires de Morrowind à Skyrim en passant par Oblivion dans le MMO TESO, avec Rich Lambert un des concepteurs de TES Online et Paul Sage le directeur créatif.

GameInformer : Est-ce que vous avez choisi l’époque où se déroulent les évènements de The Elder Scrolls : Online ?

Paul Sage : Oui. Quand Matt et le directeur de Bethesda se sont rencontrés, ils ont choisis la deuxième ère , 1000 ans avant Skyrim. Il y a des périodes dans les Elder Scrolls qui sont inconnues et cette époque-là est tout indiquée pour être exploiter dans un MMO.

GameInformer : Est-ce que vous allez mettre à la fin de cette période une catastrophe qui va effacer toutes les traces de ce qu’il s’est passé à ce moment-là ?

Rich Lambert : C’est une période chaotique. Des milliers de personnes essaient de s’emparer du trône, c’est une grande guerre, mais elle n’est pas linéaire. On peut avoir un nouvel empereur et de nouvelles alliances entre les différentes races.

GameInformer : Est-ce que vous avez une sorte de base de données sur laquelle se reposer pour développer le jeu et faire comprendre, à ceux qui créent ce jeu, tout l’univers de TES ?

Paul Sage : On a fait attention à tout ce qui s’est passé avant cette ère. On a gardé un minimum de logique. Il y a une tonne d’informations données par Bethesda sur l’histoire qui s’est déroulée avant le début de TESO.

GameInformer : Qu’est-ce que vous avez fait pour que cet Elder Scrolls reste un Elder Scrolls ?

Rich Lambert : On a beaucoup de choses qui concernent les daedras, beaucoup de chose sur les guildes et également l’arrivée du « premier nécromancien ». Nous allons essayer de réintroduire des aspects familiers. Mannimarco (Roi de Sang Altmer, nécromancien, Roi de Worms, tué à la fin de la guilde des mages d’Oblivion) joue un grand rôle dans la trame principale. L’équipe y travaille et c’est fantastique. Vous allez enfin voir Mannimarco tel que vous ne l’avez jamais vu, puisque c’était mille ans avant l’ère que vous connaissez même si il a ressuscité dans Oblivion.

GameInformer : Est-ce que vous avez des histoires sur lesquelles vous basez pour construire votre jeu (livres et anecdotes de Morrowind, Oblivion, Skyrim, etc…) ?

Paul Sage : Il y a une invasion des Akavaris. On va choisir cette invasion comme point de départ pour avancer dans l’Histoire ainsi nous saurons pourquoi les races se sont alliées. Ils voulaient repousser l’invasion des Akavaris.

GameInformer : Comment s’est passée cette invasion ?

Rich Lambert : Ça se déroule dix ou vingt ans avant le début du jeu. Les différentes factions venaient d’obtenir la victoire contre les Akavaris. Une guerre a eu lieu au sein de la faction de la Convention de Daggerfall. Les joueurs vont donc découvrir les effets de cette guerre et vont eux-mêmes la vivre un peu. C’est pour mettre le joueur dans une situation où il voit qu’il y a vraiment quelque chose qui s’est produit.

GameInformer : Qu’est-ce que les fans de tels ou tels jeux vont pouvoir retrouver ?

Paul Sage : Une des extensions de Morrowind était Tribunal. Les gens qui jouaient à Morrowind vont pouvoir rencontrer une nouvelle fois Tribunal. Ils vont pouvoir interagir avec lui. Pour ceux qui jouent à Skyrim, on a fait en sorte que Bordeciel reste le même.

GameInformer : Tamriel a toujours été construite avec des grottes, d’anciennes ruines ; en ce temps-là, comment allez-vous raconter ces histoires aux joueurs ?

Rich Lambert : On a défini un nombre de ruines, parce qu’on veut mettre de la densité dans les évènements relatifs à ces ruines. On veut retranscrire le sentiment d’exploration épique de la série TES. Tu rencontreras toutes les ruines que tu veux. Je ne pense pas que tu puisses traverser Tamriel, marcher pendant une minute et demi sans tomber sur quelque chose d’intéressant. Même si les ruines que tu vas croiser n’auront pas forcément des quêtes, il y aura quelque chose d’intéressant à voir ou à observer. Tu pourras trouver dans ces ruines une bibliothèque, et dans les livres, un indice relié à ce que tu as trouvé avant. Quand tu auras trouvé ce livre, tu pourras le relire autant de fois que tu veux. Ça ne prend pas de place dans ton inventaire, ce sera dans une collection entreposée à la guilde des mages.

GameInformer : Ce que vous allez mettre dans ce jeu, est-ce que ça va influencer l’avenir des autres jeux ?

Paul Sage : J’espère bien. En travaillant avec Bethesda, on a remarqué qu’ils étaient vraiment ouverts à ce qu’on faisait. Ce n’est pas garanti, mais on l’espère.

GameInformer : Combien avez-vous créé d’histoires ?

Rich Lambert : Beaucoup. On ne s’est pas contenté de faire des histoires pour les vingt ans pendant lesquels se déroule le MMO, on a aussi créé l’histoire des cinquante dernières années et des cinquante années suivantes. On va surtout se baser sur ce que font les joueurs, ou disent, ce qui est beaucoup plus intéressant, plutôt que d’avoir une création toute faite.

GameInformer : Est-ce que c’est fascinant d’avoir des joueurs qui se préoccupent de vos jeux ?

Paul Sage : C’est assez impressionnant de voir la quantité de savoir que les joueurs de TES ont recensé. Ce ne sont pas des inventions, ce sont des faits relatés mot pour mot dans TES. Les fans sont des fous ! Je jouais à Arena il y a longtemps, je cherche et bam : « Toutes les références de Arena étaient présentes. »

GameInformer : Les fans de Skyrim aiment beaucoup se battre et évoluer avec les dragons, est-ce qu’on en verra dans TESO ?

Rich Lambert : Pas pour le moment, mais on a une idée sur quoi faire d’eux. Leur présence sera potentiellement assurée. Ce ne sera pas des dragons qui tournent en rond dans le ciel et qui fondent sur le joueur, mais nous allons réfléchir pour amener quelques dragons.

gandalf34   |  La légion des Coeurs de Glace   |  29/05/2012 à 19:12

Bonjour, je suis d’accord sur le point qu’il prenne tout cela au sérieux mais je sais par ou poser cette question je vais la poser ici …
Y aura-t-il du rôle play avec les autres joueurs je veux dire un serveur ou quelque chose comme cela, centré Rp ?

Oasix   |  24/05/2012 à 19:16

Il a l’air de se préoccuper de la communauté et des informations qu’elle a rassemblé c’est plutôt un bon point je pense: le background n’en sera que plus riche.

Dovah   |  23/05/2012 à 16:41

ils prennent leur travail au sérieux chez Zenimax et c’est bien ! en espérant qu’il nous sorte un univers cohérent !

Laisser un commentaire

Remonter au dernier commentaire
Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.